[Translate to Französisch:] Icon Route
[Translate to Französisch:] Icon Phone
[Translate to Französisch:] Icon Mail
  • <h1>Notre glossaire de A à Z.</h1>

    Notre glossaire de A à Z.

    Les termes techniques les plus fréquemment demandés

VOTRE RÉPERTOIRE
PERSONNEL.

GLOSSAIRE

Vous cherchez la définition d'un terme particulier ? Dans notre glossaire, nous expliquons les termes les plus fréquemment demandés de A à Z. Cliquez simplement sur la première lettre du mot que vous recherchez – si vous ne trouvez pas de réponse à votre recherche, consultez notre rubrique FAQ ou n'hésitez pas à nous contacter.

 

    À

  • À batons rompus

    Les lames de plancher sont disposées en parallèle et à un angle de 90 degrés.

  • A

  • Acajou

    Une essence de bois précieux avec une teinte gris-rougeâtre qui s'assombrit avec le temps par exposition à la lumière pour prendre une teinte brun-rougeâtre.

  • Acrylate

    Résine synthétique, composant de peintures, vernis et adhésifs.

  • AD (Air dried)

    L'AD est le procédé de séchage naturel du bois, par lequel le bois est séché par l'air ambiant sans avoir recours à des procédés techniques.

  • Anneau de croissance (cerne annuel)

    Cercle concentrique sur la section transversale du tronc d'un arbre, formé chaque année par le cambium, visible grâce à la différence de coloration entre le bois d'été et le bois de printemps.

  • Assemblage Clic

    Lors d'une pose par assemblage clic, la languette et la rainure s'emboîtent parfaitement ce qui permet une pose flottante facile, rapide et sans colle ainsi qu’un démontage et une repose ultérieure.

  • Aubier

    Zone claire à la périphérie extérieure de la coupe d’un tronc d’arbre (entoure la moelle).

  • Aulne

    Bois feuillu jaune-rougeâtre de dureté moyenne. Exposé à la lumière, il s'assombrit rapidement et acquiert une teinte brun-rougeâtre.

  • B

  • Baguette d’assemblage

    Baguette d’assemblage en bois massif avec languette et rainure.

  • Barre de traction

    Aussi appelé fer d'assemblage. Outil pour assembler les dernières lames de plancher dans une rangée.

  • Biocides

    Les biocides sont des substances chimiques utilisées pour lutter contre les organismes vivants comme les fongicides et les insecticides qui nocifs à l'organisme humain.

  • Bleuissement

    Les champignons bleus sont principalement présents dans les bois de conifères et transforment les composants du bois en raison d'une humidité suffisante. Les composants modifiés et le champignon entraînent un changement de couleur qui persiste même après la disparition du champignon.

  • Bois de bout

    Bois dont la section transversale constitue la surface utile et dans lequel les anneaux annuels sont partiellement voire totalement visibles.

  • Bois de construction

    Les bois équarris sont utilisés comme sous-structure pour les planchers en bois. Leur taux d'humidité ne doit pas dépasser 15 %. Un espace de 50 cm maximum doit être respecté lors de la pose.

  • Bois de rose

    Bois gris-rougeâtre à rouge foncé très dur et résistant.

  • Bois massif

    100 % bois.

  • Bruit aérien

    Son produit entre autres par la parole, la musique et les pas dans une pièce.

  • Bruit de pas

    Bruit mécanique causé par le contact des pieds avec le sol qui peut se propager sous forme de bruit aérien.

  • C

  • Cales d'espacement

    Les cales d'espacement sont de petits blocs en bois ou en plastique utilisés pour fixer temporairement le joint de dilatation entre la lame et les éléments structurels montants (murs). Ils sont retirés après la pose.

  • Cerisier

    Cette essence de bois mi-dur a une couleur jaunâtre à rougeâtre ainsi que des anneaux de croissance très prononcés. Le bois s’assombrit avec le temps et prend une teinte brun-rougeâtre.

  • Chanfrein

    Bord biseauté d'une lame de bois à 45° ou 60° par rapport au plan.

  • Chape

    Sous-sol prêt à être recouvert, généralement composé de ciment, d'anhydrite ou d'asphalte. Il doit être sec, plan, ferme et horizontal.

  • Chape chauffante

    Chape utilisée lors de la pose d’un chauffage au sol.

  • Chape fluide autonivelante

    Chape liquide à base d'anhydrite qui se répand uniformément et toute seule grâce à sa consistance fluide.

  • Chape sèche

    Éléments de chape préfabriqués en anhydrite, béton, fibre de plâtre ou brique prêts à la pose.

  • Charge ponctuelle

    Charge de pression ponctuelle sur une surface.

  • Chauffage au sol

    Tuyaux de chauffage intégrés dans la chape.

  • Chauffage fonctionnel

    Première opération de chauffage d'un plancher chauffant après la pose de la chape pour vérifier sa bonne réalisation. Cette opération est suivie d'une étape de chauffage pour le séchage de la chape.

  • Chauffage pour la préparation die sols à la pose

    Chauffage progressif de la chape humide avant la pose du plancher. Cette étape à lieu après la mise en service du chauffage fonctionnel.

  • Chêne

    A un bois gris-brun clair qui assombrit à la lumière du soleil et qui peut présenter une grande variété de veinures. Nous offrons différentes qualités de ce bois qui se distingue par une dureté élevée. Si la surface est fumée, le bois de chêne a une couleur brun foncé avec éventuellement des parties plus claires.

  • Cire dure

    Constituée de composants naturels ou artificiels et utilisée pour le traitement de surface des planchers en bois. La cire se caractérise par une résistance élevée à l'abrasion et est hydrophobe et antisalissures.

  • Cire teintée

    Cire pigmentée utilisée pour la coloration des surfaces en bois.

  • Classes d'abrasion

    La classe d'abrasion est déterminée lors d'essais par contrainte mécanique. En fonction de la durée pendant laquelle un revêtement de sol peut résister à une exposition au papier de verre, il est classé dans l'une des catégories d'usure comprise entre A1 (résistance la plus faible) à A5 (résistance la plus élevée).

  • Climat standard

    Un climat ambiant de 20 ° à 22 ° C avec une humidité de l'air de 50 % est recommandé.

  • Clips

    Clips en acier à ressort utilisés pour l'installation flottante de certains planchers en bois. Ce type de plancher est également appelé plancher flottant clipsé.

  • Colle blanche

    Dispersion en PVAC pour le collage de lames de bois avec rainure et languette.

  • Conductivité thermique

    Propriété physique qui définit la densité du flux thermique à l’intérieur d’une substance.

  • Couche d'usure

    Couche d'usure appliquée en usine. Couche en bois massif ou en liège des planchers multicouches.

  • Couche intermédiaire

    Couche de support pour planchers et autres revêtements de sol à base de bois ou en bois résineux.

  • Couche sacrificielle

    Application d'une couche sacrificielle du produit d'entretien approprié après le nettoyage final du bâtiment.

  • Couche sacrificielle

    Produit de soin filmogène appliqué sur le plancher en guise de protection. Si cette couche est usée, un nouveau traitement doit être appliqué après un nettoyage de base.

  • Coussinets en feutre

    Capuchons de protection en feutre collés ou vissés sous les pieds de meubles pour protéger le sol.

  • D

  • Déchets

    Résidus de bois.

  • Décor bois

    Une image de surface qui imite le caractère du bois imprimé sur une couche de support.

  • Densité

    Relation entre la masse et le volume d'un matériau.

  • Dilatation

    Enflement naturel du bois dû à l'absorption d'humidité.

  • Direction radiale

    Ligne de direction dans un tronc d'arbre de l'écorce à la moelle.

  • Direction tangentielle

    Ligne de direction dans un tronc d'arbre parallèle aux anneaux de croissance.

  • Dispersion

    Mélange hétérogène dans lequel les substances ne se dissolvent pas les unes dans les autres et ne se combinent pas chimiquement. Il s'agit de particules solides aqueuses uniformément réparties pour une courte durée par une agitation vigoureuse.

  • Douglas

    Ce bois résineux jaune-rougeâtre présente un grain régulier ou vif et s'assombrit lorsqu'il est exposé à la lumière. Le douglas est un bois mi-dur et peu sensible à l'humidité. Une variété particulière est le douglas d'Amérique du Nord appelé aussi pin d'Oregon.

  • Duramen

    Partie centrale de bois dur dans les arbres feuillus, plus foncée et plus résistante que l'aubier extérieur.

  • Dureté Brinell

    Unité de mesure pour la dureté du bois.  Détermination de la résistance mécanique du bois aux charges mécaniques ponctuelles. Le degré de dureté qui en résulte est important pour la résistance à l'usure.

  • E

  • Effilement conique

    Un arbre est dit ligneux s'il se rétrécit de forme conique à partir de la couronne.

  • É

  • Élasticité d’impact

    L’élasticité du plancher de bois massif. Prévient le syndrome des jambes lourdes.

  • E

  • En bout

    Petit côté de la lame de plancher.

  • Encadrement de porte

    Élément d’encadrement d'une porte.

  • É

  • Épicéa

    Bois de conifère de couleur blanc-jaunâtre appartenant aux bois tendres. Il est notamment utilisé pour la couche d'usure des planchers de maisons de campagne et prend une teinte jaune- rougeâtre avec le temps.

  • F

  • Fentes

    Écarts entre les lames d’un plancher, qui peuvent survenir en raison du rétrécissement naturel et du comportement de gonflement du bois dans un climat ambiant fluctuant, par exemple pour des raisons de l'humidité.

  • Filet adhésif

    Tissu placé sous le plancher en mosaïque pour maintenir les éléments en place.

  • Fissure de scellement

    Si les éléments latéraux du plancher sont accidentellement collés lors du scellement, il ne pourra pas se former de joint régulier pendant la période de chauffage. En résulte une grande force de traction qui peut causer l’apparition de fissures plus ou moins importantes que l’on appelle aussi joints de ruptures.

  • Frêne

    Bois dur avec une couleur qui peut aller du blanchâtre ou jaune clair jusqu’au brun-olive.  Les anneaux annuels créent une optique caractéristique, qui confère au frêne un look vivant en surface.

  • Frise

    Finition de bordure décorative qui se démarque clairement de la surface totale.

  • Fumage

    Le bois est uniformément traité à l'ammoniac pendant une période de 4 à 5 semaines. La réaction chimique de l'ammoniac basique et de l'acide tannique dans le bois provoque un noircissement. Il en résulte un spectre de couleurs allant de la noisette au noir profond. Le bois devient également plus souple, plus facile à travailler et plus stable à la lumière par rapport au bois non fumé.

  • G

  • Grain

    Par grain du bois nous entendons les particularités telles que les anneaux de croissance, les nœuds et la teinte naturelle du bois.

  • H

  • Huile

    Traitement de surface des lames de plancher en bois. L’huilage confère à la surface du bois une protection et, selon l'huile, une nouvelle teinte.

  • Humidité du bois

    Taux d'humidité naturelle du bois, limité à l'humidité résiduelle dans le bois séché à l'air. Pour les lames de bois massif, le taux d'humidité se situe entre 8 et 11 %.

  • I

  • Iroko

    Essence de bois exotique gris-jaunâtre à brun clair qui s'assombrit et prend une teinte brun-olive avec le temps.
     

  • J

  • Jatoba

    Cette essence de bois brun-rougeâtre a une coloration vive avec une veinure fine. Le jatoba est l'un des bois de plancher les plus durs.

  • Joint de dilatation

    Espace nécessaire entre un plancher en bois et tous les éléments structurels montants (largeur de 10 à 15 mm). Le joint crée un espace suffisant pour que le bois puisse travailler pendant le processus de gonflement naturel et est caché par les plinthes.

  • Joint de fractionnement

    Lors de la pose de lames très larges, nous recommandons d'insérer un joint de fractionnement d'environ 2 mm entre les lames.

  • Joue de rainure

    Partie supérieure ou inférieure de la rainure.

  • K

  • Kambala

    Essence de bois dur gris-jaunâtre à brun clair qui s'assombrit pour prendre une teinte brun-olive avec le temps.

  • Kit de masticage

    Kit Mastic pour les gros joints et fissures.

  • L

  • Lame de plancher en bois massif

    Une lame de plancher en bois massif est faite d'une seule pièce de bois et reflète la forme la plus naturelle d'un plancher en bois.

  • Lame de plancher style maison de campagne

    Lame multicouche dont la couche de bois contient une lamelle continue ou deux lamelles collées l'une à côté de l'autre. Pose flottante, souvent avec une fixation par clic.

  • Lamelles

    Petites lames de plancher.

  • Lames

    Les lames sont les éléments constitutifs d'un plancher en bois. Les lames en bois massif DIPRO® sont disponibles en différentes dimensions, essences de bois et teintes.

  • Lames de plancher larges

    Tout comme les lames château, les lames larges ont souvent une longueur de pièce.

  • Lames rabotées

    Planches simples en bois dur ou tendre de feuillu ou résineux d’une teneur en humidité indéfinie, rabotées sur les 2 faces. En règle générale, elles se dessèchent fortement ce qui entraîne la formation de fissures de séchage, raison pour laquelle ces lames conviennent moins aux pièces résidentielles.

  • Languette

    La languette fait partie de l'assemblage à rainure et languette des lames de plancher et constitue le pendant de la rainure. La languette peut être insérée comme un élément de liaison libre entre deux rainures ou être travaillée directement sur un bord de la lame de bois comme une cheville.

  • Languette d’assemblage

    Languette de bois libre utilisée pour la pose des lames de plancher rainurée sur tous les côtés.

  • Liège

    Matériau naturel élastique et renouvelable obtenu à partir de l'écorce du chêne-liège et transformé en un granulé à grain fin.

  • Longueur de pièce

    La longueur des lames de plancher en « longueur de pièce » correspond à la longueur de votre pièce.

  • M

  • Maintenance

    Rafraîchissement de la couche sacrificielle grâce à l'application supplémentaire d'un produit de soin après le nettoyage d’entretien.

  • Marqueterie

    Images intégrées dans un plancher en bois.

  • Mastic à base de cire

    Mastic à base de cire pour boucher les rayures et les dommages à la surface du plancher.

  • Mastic bois

    Mastic à base de cire dure colorée pour reboucher les rayures et les trous.

  • Mastic fondant

    Mastic pour boucher les rayures et les dommages des lames de plancher. Il doit être chauffé avant l’application.

  • Mélèze

    Essence de bois tendre à mi-dur avec des dessins de bois prononcés et une couleur jaune qui s'assombrit en un ton de bois brun rougeâtre lorsqu'il est exposé à la lumière.

  • Merbau

    Essence de bois dur tropical jaune-rougeâtre à brun clair qui prend une teinte brun-rougeâtre avec le temps.

  • N

  • Nettoyage d'entretien

    Élimination des salissures légères à l'aide d'un nettoyant sans substances filmogènes avant l'application d'un soin d'entretien.

  • Nettoyage de base

    Nettoyage des salissures importantes qui ne peuvent être enlevées par le nettoyage d'entretien. Cette opération enlève les anciennes couches de produits de soin, de sorte qu'un nouveau soin initial doit être effectué par la suite.

  • Nettoyage final

    Nettoyage effectué immédiatement après la pose du plancher.

  • Noyer

    Essence de bois dur à grain fin avec une teinte gris-brun à brun foncé voire légèrement violette.

  • P

  • Panneaux de chape sèche

    Panneaux individuels de chape sèche en anhydrite, béton, plâtre ou brique et prêts à la pose.

  • Pare vapeur

    Film destiné à empêcher la diffusion de l'humidité dans un élément de construction. En règle générale, le pare vapeur est en PVC d’une épaisseur de 0,5 mm

  • Pavé de bois

    Blocs de bois à arêtes vives dont la couche d'usure est en bois de bout résistant à l'abrasion.

  • Pin

    Bois résineux de couleur jaune clair à brun-rougeâtre avec des anneaux de croissance prononcés. Ce bois mi-dur confère un aspect particulièrement rustique.

  • Plancher château

    Terme désignant un plancher en bois massif en longueur de pièce. Ces lames surdimensionnées sont magnifiques et nécessitent de grands espaces pour développer tout leur effet.

  • Plancher en mosaïque

    Plancher massif constitué de petites lamelles de plancher formant une unité de pose (pose « en mosaïque » ou « en damier »).

  • Plancher monocouche

    Plancher massif constitué de petites lames de plancher formant une unité de pose.

  • Plinthe

    Bande de bois au bas d’un mur pour cacher le joint de dilatation.

  • Polisseuse

    Machine avec un disque de polissage rotatif pour l’huilage et le cirage de planchers en bois.

  • Pont de bateau

    Motif de pose classique en liaison irrégulière. Lames de plancher sont disposées parallèlement dans un ordre irrégulier.

  • Pont thermique

    Perte de température due à des défauts de construction dans le bâtiment, ce qui peut entraîner la formation de condensation, de moisissures et de sérieux dommages structurels.

  • Pose « à l’anglaise » ou en « coupe de pierre »

    Type de pose classique dans lequel les lames de plancher sont décalées de moitié dans leur longueur et sont disposées parallèlement les unes aux autres avec une régularité absolue. Ce type de pose est très strict et régulier, mais confère une certaine sérénité et convient parfaitement aux petites pièces.

  • Pose en cassette

    Un type de pose classique. Assemblage en forme de cube avec quatre lamelles de plancher disposées verticalement, bordées par quatre lamelles circonférentielles.

  • Pose en damier

    La pose en damier ou en mosaïque est un type de pose classique, où les lames sont disposées en carrés et alignées alternativement horizontalement et verticalement.

  • Pose en vannerie

    Un type de pose de plancher classique avec un aspect tressé, créé en disposant les lamelles en parallèle et en les faisant pivoter à angle droit. Cela inclut également le type de pose en chevrons.
     

  • Pose par clips

    Pose flottante où les lames sont jointes à l'aide de clips en acier.

  • Premier soin

    Appelé aussi soin perdu. Il s’agit de l’application d’une couche sacrificielle à l'aide de produits d'entretien appropriés après le nettoyage du bâtiment.

  • Prêt à la pose

    Chauffage progressif de la chape humide avant la pose du plancher . Cette étape à lieu après la mise en service du chauffage fonctionnel.

  • Prise

    Durcissement des adhésifs ou de la chape.

  • Profilage

    Profilage des lames de plancher avec languette d’un côté et rainure de l’autre.

  • Profilés

    Rails en bois, en métal ou en plastique qui servent à cacher les transitions entre deux revêtements de sol.

  • R

  • Rainure

    Contrepartie de la languette dans le système d’assemblage à rainure et languette des lames de plancher en bois.

  • Rénovation

    Ponçage de la surface du bois et retraitement avec du vernis, de l'huile ou de la cire dure.  Le nombre de rénovations possible dépend de l'épaisseur de la lame / de la couche d'usure.

  • Résistance à l'abrasion

    La résistance à l'usure du bois dépend de sa densité. La résistance à l'abrasion d’un plancher fini dépend du le traitement de surface (huilé, ciré, scellé).

  • Résistance à l’infiltration thermique

    Résistance physiquement mesurable qui contrecarre le flux de chaleur dans un corps homogène ou un composant d'une certaine taille. Plus la résistance à l’infiltration thermique est élevée, plus le matériau convient comme isolant thermique.

  • Résistance électrique

    Mesuré en ohms.  Le bois a une résistance électrique de 10⁸ à 10¹⁰ ohms et est donc un bon isolant à faible puissance de charge électrostatique.

  • Rétrécissement

    L'évaporation de l'humidité ou le séchage du bois entraînent une réduction naturelle du volume.

  • Rigidité à la flexion

    Décrit la résistance à la flexion des matériaux.

  • Robinier

    Essence de bois dur jaune-verdâtre, qui s'assombrit pour prendre une teinte brun-doré avec le temps.

  • Rosace de chauffage

    Cache en forme d'anneau en plastique ou en bois pour recouvrir les joints des tuyaux de chauffage.

  • S

  • Sangles de plancher

    Sangles de serrage pour la pose et l’assemblage de lames de plancher.

  • Savon

    Le savonnage est un type de traitement de surface des lames de plancher.

  • Scellement

    Couche de laque ou de vernis homogène et imperméable appliquée sur le plancher en bois.

  • Scellement

    Vernis filmogènes aqueux pour le scellement des surfaces en bois.

  • Sélection

    Classement des bois en fonction de leur aspect en surface, afin d'obtenir un plancher aussi uniforme que possible lors de la pose. Les critères de classement comprennent la présence de nœuds, de fissures, l'inclinaison du grain, l'aubier et les différences de teintes naturelles.

  • Sens des fibres

    Désigne la direction de la fibre de bois dans le tronc. On distingue entre la direction radiale et la direction tangentielle.

  • Solution alcaline

    La lixiviation est un traitement de surface des planchers à l’aide d’une solution alcaline. La lixiviation peut être combinée avec d'autres traitements de surface.

  • Sous-couche isolante

    Couche supplémentaire entre le sous-plancher et le plancher avec une fonction isolante.

  • Sous-plancher

    Sous-plancher qui n'est pas constitué d'une chape mais de panneaux à base de bois ou de planches.

  • Spatule crantée

    Spatule à profil denté pour l'application de la colle.

  • Stratifié

    Revêtement de sol artificiel avec une surface décorative photo-réaliste en papier imprégné de résine synthétique. Il est considéré comme particulièrement résistant, facile à nettoyer et à pose flottante.

  • Syndrome des jambes lourdes

    Fatigue prématurée des muscles des pieds et des jambes sur les sols durs, surtout dans le travail en position debout. C'est rarement le cas avec un plancher en bois qui est considéré comme étant « élastique » en raison de la structure du bois.

  • T

  • Teck

    Essence de bois dur à grandes pores de couleur jaune-doré qui s'assombrit en brun moyen.

  • Teinture

    Produit chimique pour le traitement de surface et la coloration du bois, du métal ou du plastique.

  • Temps de durcissement

    Période spécifique nécessaire au durcissement d'un matériau de construction (peinture, chape, colle).

  • Traitement hydrofuge

    Imprégnation contre l'humidité.

  • Type de pose

    Disposition des planches selon différents types de pose, tels que plancher à l’anglaise, au point de Hongrie, à bâtons rompus, en damier, pont de bateau etc.

  • U

  • Unité de pose

    Plusieurs lames de plancher fixées sur un filet adhésif.

  • Usure

    Abrasion de la couche d’usure du plancher causée par des passages fréquents. Peut-être amoindrie par l’apport de soins appropriés. En cas d'usure trop importante, les planchers sont poncés et vitrifié.

  • V

  • Vieux bois

    Déchets de bois transformés en panneaux de particules ou utilisé à des fins énergétiques.

  • Vitrifiage

    Couche de laque ou de vernis qui prévient l’usure d’un plancher en bois.

  • W

  • Wengé

    Le wengé ou panga panga et est l'une des essences de bois les plus dures. Sa couleur brun clair prend une couleur brun-noir avec le temps.

EN SAVOIR PLUS SUR DIPRO®

UNE PART D’ORIGINALITÉ

UNE PART D’ORIGINALITÉ

SUR NOUS

SUR NOUS

INDÉPENDANCE, RAPIDITÉ, RESPECT DES DÉLAIS

INDÉPENDANCE, RAPIDITÉ, RESPECT DES DÉLAIS